Site du Pèlerin Création de compte Tutoriel Tableau de bord

Méditation : Sur qui ou sur quoi bâtissez-vous votre vie ?(No 67)

Image par hjrivas de Pixabay

Évangile de l’Avent du Jeudi 2 décembre (tiré du Prions en Église et pour les personnes qui voudraient s’abonner au Prions)

« Pour entrer dans le royaume des Cieux, il faut faire la volonté de mon Père » Mt 7, 21. 24-27

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.
Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »

Méditation

Jésus nous parle… Et s’adressant à nous comme « écoutant », il nous invite à « l’entendre » : « Tout homme (toute femme) qui entend les paroles que je viens de dire et les mets en pratique… » Entendre et mettre en pratique. C’est-à-dire qui accueille la parole, la laisse entrer en lui et consent à y conformer sa vie… cet homme, cette femme construit sur le roc !

L’image qui monte est la Petite Maison Blanche du Saguenay. Alors qu’il est tombé plus de 200 mm de pluie en trois jours sur la région du Saguenay, que les eaux se déversent dans les rues, emportant avec elles des dizaines de maisons, de terrains, de voitures… une petite maison, blanche et bien modeste, bâtie sur du roc, résiste et reste debout au milieu du torrent! Les télévisions du monde entier en ont fait leur manchette.

Il en allait de même en Palestine au temps de Jésus… les maisons construites sur le roc résistaient mieux aux pluies et aux tempêtes. L’image était bien connue des gens de cette époque. Ils savaient aussi que les maisons construites sur le sable étaient de beaucoup plus vulnérables et pouvaient disparaître en un clin d’œil. 

Et Jésus nous fait faire un lien fondamental entre sa parole et le roc qui sert de fondation aux maisons. Sa Parole est le roc sur lequel il nous invite à assoir notre vie.

Et sa Parole c’est la Parole du Père. Jésus et son Père nous disent : « construisez votre vie sur l’amour du prochain ». Là est la vraie joie, la joie qui ne passe pas…

Construire sur le sable, c’est construire sa vie sur l’éphémère, sur des choses aléatoires, sur l’argent pour l’argent, sur le succès qui ne sert que lui-même… une tempête passe, une inondation arrive et tout risque de s’écrouler.

Construire c’est aussi un long processus qui demande du temps, de l’intelligence, du cœur, de la vision… nous sommes invités à construire nos vies avec l’Esprit. Nous sommes invités à discerner, à repérer le roc sur lequel bâtir.

Ce roc c’est d’abord la Parole de Dieu et c’est aussi chacun de nous « pierres vivantes » de l’Église.

Pierre-Marie cotte (pierremariecotte@icloud.com)

DROIT D’AUTEUR

La méditation peut être partagée à toutes et à tous, en tout ou en partie, mais le nom de l’auteur et l’indication du centre le Pèlerin avec l’adresse du site (www.lepelerin.org) doivent être inscrits, car les droits d’auteur demeurent. Merci de votre compréhension.